Antoinette fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - idées - télérama.fr

Courants artistiques
Photo Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée par Antoinette Fouque (Telerama) est plus que jamais active et soutient la gauche, qui relaie le combat des femmes.. La militante est élue au parlement européen entre 1994 et 1999, après s'être présentée sur la liste des radicaux de gauche. En ce début de XXIe siècle, les droits des femmes sont toujours menacés et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie lutte pour endiguer la poussée de tous les extrémismes. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement de Strasbourg.

Antoinette Fouque soutient les droits des femmes sur toute la planète

Tous les combats pour les droits des femmes ont été encouragés par Antoinette Fouque. Elle s'engage aux côtés de femmes en danger comme la Kurde Leyla Zana, la Bangladaise Taslima Nasreen et la Catalane Eva Forest. Antoinette Fouque intervient au siège des Nations Unies comme partout dans le monde pour promouvoir les femmes.

Antoinette Fouque et Les Editions des femmes

En 1973, cette femme de lettres fonde sa société d'édition, Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes dans les principales villes françaises. Grâce aux Editions des femmes, Antoinette Fouque met en avant la force créatrice des femmes. L'ensemble de la production littéraire féminine de l’époque est proposée dans sa première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Les boutiques de livres montées par Antoinette Fouque restent ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque étudie en premier lieu en région PACA puis rejoint La Sorbonne pour des études de Lettres. Elle est encore à l'université lorsqu'elle rencontre son mari. Son enfance se déroule paisiblement paisible dans la cité phocéenne. Marseille a vu naître Antoinette Fouque en 1936.

Antoinette Fouque, la créatrice de la féminologie

Antoinette Fouque décrit la féminologie dans plusieurs ouvrages. Naturellement, l'auteure a collaboré à divers livres collectifs tels que "Génération MLF 1968-2008" ou "Portraits choisis". La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme excessif, elle soutient son attachement à la maternité.

Le Mouvement de libération des femmes fut lancé à l'INPI dans le but de prévenir tout détournement par les partis. C'est elle qui fonde le MLF avec l'aide d'autres militantes. Au début des années 80, Antoinette Fouque quitte le MLF au moment de son départ pour les Etats-Unis. Le mouvement est alors victime de querelles intestines et a de moins en moins d'influence.